La Côte d’Ivoire adopte un projet de loi reconnaissant le statut d’agriculteur

L'agriculture occupe 66 % de la population active et contribue à 70 % aux recettes d'exportation
L’agriculture occupe 66 % de la population active et contribue à 70 % aux recettes d’exportation

Le gouvernement ivoirien a adopté, mercredi, un projet de loi portant « orientation agricole » qui reconnait désormais le « statut d’agriculteur et d’entreprise agricole ».

«Le gouvernement reconnait le statut d’agriculteurs et d’entreprise agricole (…) Cette mesure vise à rendre notre agriculture attractive pour les Ivoiriens et pour les investisseurs étrangers », a expliqué le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Nabagné Koné à l’issue d’un Conseil des ministres présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Bruno Koné, également ministre de la poste, des technologies l’information et de la communication a par ailleurs, indiqué que ce projet de loi qui prend en compte, la biotechnologie, les exigences des consommateurs en préservant la forêt ivoirienne, « va permettre de fixer et d’orienter ce secteur dans un cadre réglementaire et préciser le cadre de mise en œuvre des politiques sectorielles ».

L’adoption de ce projet de loi intervient alors que se tient 3 au 12 avril la 3è édition du Salon international de l’agriculture et des ressources animales (SARA) 2015. A l’ouverture de ce Salon, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara s’était engagé, vendredi, à faire adopter rapidement ce projet de loi.

L’agriculture occupe 66 % de la population active et contribue à 70 % aux recettes d’exportation.

Elle est cependant, dominée par le binôme café et le cacao qui représentent 40 % des recettes d’exportation et 20 % du Produit intérieur brut (PIB) et fait vivre directement ou indirectement près de 7 millions personnes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here